Isolation de portes et fenêtres existantes

Isolation porte et fenêtreMal isolées, les portes et les fenêtres extérieures d’un habitat sont des sources importantes de pertes de chaleur et de pollution sonore. S’il est souvent conseillé de les remplacer afin de régler le problème une fois pour toute, il est possible d’améliorer l’isolation des portes et fenêtres existantes.

Isolation de porte et fenêtre : le châssis

L’isolation des failles au niveau des chambranles est essentielle, la liaison entre le mur et la structure n’étant pas toujours optimale.

Si les fentes sont importantes, il vous faudra réaliser un enduit ou poser des joints d’isolation en mousse. Si les fissures sont plus légères, du mastic suffira.

L’isolation de porte et fenêtre par le châssis est un moyen d’améliorer celle-ci. Mais découvrons maintenant des moyens plus précis de réaliser :

Isolation d’une porte existante

Elle consiste tout d’abord à poser un joint sur la battée (partie sur laquelle vient battre la porte).

Il est également intéressant de ne pas négliger la serrure pour une bonne isolation de porte. Large, celle-ci peut être une cause supplémentaire de déficit d’isolation. La pose d’une serrure dont le trou est réduit améliorera la protection du bâtiment aux variations thermiques.

Enfin, la dernière étape de l’isolation de porte consiste à combler le vide présent à la base de la porte. Pour ce faire, plusieurs options s’offrent à vous :

  • Dispositifs fixes : boudins de calfeutrage, caoutchoucs, brosse. L’isolation n’est en revanche pas complète
  • Pose d’une bavette pour combler complètement la fente
  • Bas de portes rétractables : plus discrets et plus esthétiques, ils se présentent sous la forme d’une mini cloison se rétractant à l’ouverture de la porte et se relâchant à sa fermeture

Isolation d’une fenêtre existante

A l’instar des portes, de l’air peut passer au niveau de la battée. Pour corriger ce défaut d’isolation fenêtre, plusieurs techniques sont possibles :

  • Placer de la bande adhésive ou de caoutchouc : 1 à 6 mm d’épaisseur
  • Poser de l’enduit et le recouvrir d’un film de démoulage avant de refermer la fenêtre

Les fuites thermiques d’une fenêtre peuvent également provenir de la partie vitrée de celle-ci. Pour isoler les vitres, il est tout d’abord conseillé de poser du double vitrage. Il est également possible de réaliser un survitrage de la structure, à l’aide d’une seconde vitre ou d’un film plastique.

Vous l’aurez compris, l’isolation de portes et fenêtres existantes n’est pas à négliger.

Vous souhaitez également en savoir plus sur l’isolation des murs ? N’hésitez pas à consulter notre article sur le sujet.