Porte d’entrée et isolation

Une bonne isolation de porte d’entrée est primordiale. En effet, en cas d’isolation défaillante, les pertes de chaleur peuvent atteindre 25%. Quels sont les matériaux requis pour une porte d’entrée isolante ? Quels éléments doivent retenir votre attention ?

Performance de l’isolation d’une porte d’entrée : les matériaux

Naturellement isolant, le bois reste une valeur sûre pour l’isolation de la porte d’entrée. De même, le PVC, de par sa structure (cabines d’air à l’intérieur) offre des propriétés isolantes répondant aux standards actuels. Il en est de même pour les portes d’entrée composite, qui affiche d’excellentes capacités d’isolation.

Si, pour des raisons esthétiques ou pratiques, vous préférez vous tourner vers une porte d’entrée aluminium, veillez à choisir une porte avec « rupture de pont thermique. De même, pour les portes extérieures en acier, cherchez à combiner la structure avec un autre matériau isolant (bois…) ou un revêtement.

Porte d’entrée et isolation acoustique

Pour que la protection phonique soit efficace, choisissez une porte extérieure qui respecte les paramètres suivants :Porte d'entrée et isolation

  • Lourde
  • Étanche
  • Pas d’espace d’air autour de la porte
  • De préférence en bois, avec une densité d’au moins 600 kg/m³

Pour améliorer l’isolation de la porte d’entrée au niveau acoustique, vous pourrez notamment poser un panneau supplémentaire sur celle-ci.

Si du verre est présent sur votre porte d’entrée, veillez à ce qu’il soit en double vitrage minimum.

Porte d’entrée et isolation thermique

Les points essentiels pour une bonne isolation d’une porte d’entrée au niveau thermique :

  • Pas de « trous » d’air : autour du chambranle, sous la butée, au niveau de la serrure…
  • Et donc présence de joints isolants
  • Un coefficient R élevé
  • Et/ou un coefficient U faible
  • Composite, bois ou PVC de préférence. Autres matériaux : prévoir un renforcement pour l’isolation de la porte d’entrée.